« Il n’y a pas un jour où je n’y pense pas » : au procès Merah, le traumatisme des survivants de l’école Ozar Hatorah



« Il n’y a pas un jour où je n’y pense pas » : au procès Merah, le traumatisme des survivants de l’école Ozar Hatorah: Le procès d’Abdelkader Merah, frère de Mohamed Merah accusé de complicité, se poursuit à Paris. La journée de mercredi a été marquée par les …
Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *